Grands crus



Selon les régions, la définition des grands crus peut être différente. Les appellations grands crus ne se délivrent pas tout à fait pour les mêmes raisons en Bourgogne, dans le Bordelais ou en Champagne.


Grands crus : une dénomination variable

  • L'appellation « grands crus » est en effet une distinction établie au sein des vins AOC (Appellation Origine Contrôlée). L'AOC peut être générique, comme c'est le cas pour le bordeaux, le bourgogne ou le beaujolais, régional (médoc ou coteaux du Tricastin), ou encore communal (chablis ou cassis). Seuls les vins AOC sont donc susceptibles d'être qualifiés de « grands crus » : il peut tout à fait exister des vins aussi bons que des grands crus, mais qui n'en portent pas la mention...

 

  • Par ailleurs, la définition des vins « grands crus » n'est pas toujours la même. Trois régions seulement utilisent cette appellation, qui est considérée comme officielle. En Bourgogne, la mention « grand cru » est la première, celle qui désigne les meilleurs vins, suivie par la mention « premier cru ». A l'inverse, pour le saint-émilion (vin de Bordeaux), le « grand cru classé » est le deuxième meilleur vin. En Champagne, sont « grands crus » les vins issus de communes classées à 100 %, comme la commune de Bouzy.

 

  • Quoi qu'il en soit, les grands crus sont généralement de bons vins. L'appellation peut être un gage de qualité pour ceux qui cherchent à acheter un vin sans avoir eu l'occasion de le tester au préalable. Bien entendu, le prix des grands crus est également plus élevés que celui des vins qui ne portent aucune mention, mais qui ne sont pas forcément de moindre qualité...