Prix du Vin



D'une bouteille à l'autre, le prix du vin est extrêmement variable. Entre le vin premier prix, qui se vend pour moins de deux euros la bouteille dans les rayons de supermarché, et le vin qui se vend aux enchères pour plusieurs centaines (voire milliers) d'euros, le prix du vin est capable de faire le grand écart.


Prix du vin : de bon-marché à inaccessible

  • Pour une consommation courante, le prix du vin excède rarement la dizaine d'euros pour une bouteille de 75 cl. Les prix constatés en supermarché tournent en moyenne autour de 5 euros pour une bouteille de vin correct. Le vin bas-de-gamme, utilisé éventuellement pour la cuisine, ne se vend guère plus de 2 euros la bouteille. Toutefois, pour les grandes occasions ou pour les vrais amateurs, le prix du vin est généralement un peu plus élevé.

 

  • Sans être à la tête d'une richesse considérable, le véritable oenophile acceptera assez facilement que le prix du vin soit plus élevé dans la mesure où il s'agit d'une qualité supérieure. Pour les évènements spéciaux (fiançailles, mariage, baptême, anniversaire, Noël etc.), le vin acheté est fréquemment plus coûteux que celui qui accompagne les menus ordinaires. Le prix du vin est alors facilement triplé, ou même davantage : il n'est pas rare en ces occasions de consommer des bouteilles ayant coûté 30 à 50 euros.

 

  • Bien entendu, pour les véritables passionnés, le prix du vin ne connaît aucune limite. Certaines bouteilles sont à considérer comme des objets de collection, et se vendent aux enchères pour des sommes pharamineuses. Dans de telles circonstances, le prix du vin peut aisément atteindre 200 ou 300 euros par bouteilles, tandis que les prix les plus élevés ont pu parfois dépasser le millier d'euros pour une seule bouteille d'un millésime particulièrement rare et recherché.